Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Menu

Brenda Shanahan fait le point sur l’afflux de réfugiés à St-Bernard-de-Lacolle

Châteauguay, le 6 mars 2017 – La députée de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan, tient à faire le point sur l’augmentation des demandes de statut de réfugié qui ont cours depuis quelques semaines au poste frontalier de St-Bernard-de-Lacolle.

Brenda Shanahan soutient que le gouvernement du Canada demeure inébranlable dans son engagement de protéger la sécurité des Canadiens et de maintenir l’intégrité des frontières. À cette fin, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ont augmenté leurs ressources à la frontière.

« Les personnes qui demandent l’asile au Canada doivent être traitées avec compassion et doivent être en mesure de se prévaloir de tous les recours prévus par les lois. », déclare Brenda Shanahan. « Notre gouvernement est résolu à offrir la protection à ceux qui fuient la guerre et les persécutions, mais jamais en compromettant la sécurité des Canadiens. »

 

Coopération sur le terrain

La GRC et l’ASFC collaborent avec les collectivités concernées, notamment St-Bernard-de-Lacolle et Hemmingford au Québec, et Emerson au Manitoba, afin de les aider à faire face à l’arrivée d’un nombre accru de demandeurs d’asile. À l’heure actuelle, le nombre de demandeurs demeure toutefois en dessous des sommets historiques.

« La GRC et l’ASFC appliquent les lois de manière efficace et à la lettre. », affirme pour sa part le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Ralph Goodale.          « Elles disposent pour l’instant de suffisamment de personnel pour gérer le volume des demandeurs d’asile et, dans l’éventualité où plus de ressources seraient nécessaires, elles nous communiqueront leurs besoins. J’ai aussi été heureux d’apprendre que l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés est très satisfaite du travail que font la GRC et l’ASFC. »

Rappelons que le poste frontalier de St-Bernard-de-Lacolle est le point d’entrée terrestre le plus achalandé au Québec et le quatrième plus important au Canada parmi ceux qui ne comportent pas de pont. De plus, la majorité des personnes qui l’ont traversé au cours des derniers mois sont titulaires d’un visa valide.

« J’ai contacté le maire de St-Bernard-de-Lacolle, Robert Duteau, afin de l’informer des derniers développements et lui assurer que la sécurité est au cœur des préoccupations de notre gouvernement, de la GRC ainsi que de l’ASFC. Je lui ai aussi mentionné qu’il peut me contacter s’il a une quelconque préoccupation. »         – Brenda Shanahan