Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Menu

Brenda Shanahan fière de ses réalisations et de son gouvernement

Châteauguay, le 11 juillet 2017 – Alors que les travaux de la Chambre des communes sont ajournés pour l’été, la députée Brenda Shanahan dresse un bilan fort positif de la dernière année, autant en ce qui concerne les investissements dans la circonscription, ses responsabilités à Ottawa et les actions de son gouvernement.

Au cours des derniers mois, la députée a annoncé des investissements totaux dépassant les 2,3 millions $ pour appuyer des projets dans Châteauguay-Lacolle, que ce soit dans le domaine des infrastructures, des emplois jeunesse, du développement de technologies, de l’événementiel ou de l’offre de services aux aînés.

Programme
Organisation
Projet
Montant
Fonds des petites collectivités
Ville de Napierville
Piscine intérieure
960 000 $ (tiers des coûts)
Emplois d’été Canada
78 organisations dans les 15 municipalités
204 emplois jeunesse
Plus de 606 000 $
Agri-innovation
Logiag de Châteauguay
Commercialisation de son système d’analyse des sols au laser
470 000 $ (remboursable)
PIC 150
Aréna de Sherrington (Centre Multi-récréatif)
Ajout de vestiaires, modernisation du système énergétique
75 000 $
PIC 150
Aréna de Ste-Martine (Centre sportif régional des copains)
Revêtement extérieur, isolation, salles de toilette, équipement
73 000 $
Fonds pour l’accessibilité
Édifice du Comté de Ste-Martine
Monte-personne intérieur et rampe extérieure
50 000 $
Nouveaux Horizons pour les ainés
Cercle des Fermières de Napierville
Équipement de couture et de cuisine, ordinateur
24 000 $
Nouveaux Horizons pour les ainés
Sourire sans fin de St-Rémi
Rampe d’accès et équipement de cuisine
15 000 $
Nouveaux Horizons pour les ainés
Service d’action bénévole Au Cœur du Jardin de St-Rémi
Jardin collectif à Napierville
12 500 $
Fonds Canada 150
Musée du Grand Châteauguay
Fête du maïs : « Célébrons notre pays, nos couleurs » le 16 sept.
20 000 $
Initiative de stage en agroenvironnement
Centre local de développement des Jardins-de-Napierville
Stagiaire au Pôle d’excellence en lutte intégrée (pesticides)
16 000 $
Agri-marketing
Anatis Bioprotection de St-Jacques-le-Mineur
Commercialisation de ses produits de lutte bio contre les ravageurs
11 700 $


Un plan qui fonctionne

En plus de ces investissements, le gouvernement du Canada a mis plus d’argent dans les poches de neuf familles sur dix grâce à la nouvelle Allocation canadienne pour enfants. Cette mesure non-imposable, plus simple et plus généreuse que celle du gouvernement précédent est en vigueur depuis près d’un an. « En mai dernier dans Châteauguay-Lacolle, plus de 6,1 millions $ ont été versés à près de 11 000 familles comptant plus de 20 000 enfants, pour un montant moyen de 560 $ par famille. », fait valoir Brenda Shanahan.

De plus, le gouvernement a aidé la classe moyenne à joindre les deux bouts en diminuant le taux d’imposition de 22 % à 20,5 %, en ramenant l’âge de la retraite de 67 à 65 ans et en bonifiant jusqu’à 947 $ par année le Supplément de revenu garanti pour les aînés les plus vulnérables. Cette dernière mesure a ainsi donné un coup de pouce à plus de 254 000 personnes âgées au Québec seulement.

Ces mesures ont porté fruit puisque le taux de croissance économique a été de 3,7 % au premier trimestre de 2017 et le taux de chômage est tombé à 6,6% au Canada en mai et à 6% au Québec, le plus faible taux depuis 1976. « Depuis que nous sommes au pouvoir, 250 000 emplois à temps complet ont été créés au pays, dont près de 100 000 au Québec. Nous avons aussi la meilleure situation financière des pays du G7. », poursuit la députée.

Du pain sur la planche à Ottawa

Brenda Shanahan a acquis de nouvelles responsabilités en devenant vice-présidente du Caucus libéral du Québec. « Je travaille en collaboration avec le président, Rémi Massé, et le trésorier, Angelo Iacono, pour mettre les intérêts du Québec de l’avant et veiller à la réalisation des objectifs des députés. », précise-t-elle. Le Caucus compte 40 membres, dont le premier ministre Justin Trudeau, six ministres et neuf secrétaires parlementaires.

Par ailleurs, la députée a pris en charge la coprésidence du Caucus multipartite de la santé mondiale. Ce groupe de travail composé de députés et de sénateurs canadiens a notamment pour mandat de prendre des mesures pour mettre fin aux trois épidémies majeures que sont le sida, la tuberculose et le paludisme, tout en s’assurant que le Canada demeure un acteur clé dans la lutte.

Forte de ses expériences de développement international en Indonésie et au Vietnam, elle a d’ailleurs représenté le Canada au Sommet de Berlin sur la tuberculose en mars dernier. L’objectif de cette rencontre était de lancer un appel à l’action aux dirigeants des pays du G20 afin qu’ils consacrent tous les efforts nécessaires pour combattre cette maladie à travers le monde.

En tant que spécialiste de l’éducation financière, Brenda Shanahan a également parrainé une activité sur la colline parlementaire en collaboration avec la Fondation canadienne pour l’éducation économique : la Foire jeunesse de l’argent. Des élèves d’une école secondaire d’Ottawa sont alors venus présenter les résultats de leur recherche effectuée dans le cadre du programme « Parlons argent avec nos enfants ».

Elle s’affaire présentement à l’organisation d’un événement de réseautage au
Parlement, le 31 octobre, pour lancer le Mois de la littératie financière qui se déroule en novembre. « À cette occasion, nous recevrons des organismes de partout au Canada qui sont voués à l’éducation financière et à la protection du consommateur afin qu’ils puissent échanger avec les parlementaires à propos de leur mission. », explique-t-elle.

En rafale

Brenda Shanahan est heureuse de souligner que son gouvernement agit concrètement pour lutter contre l’évasion fiscale en investissant un montant historique de près de 1 milliard $. Ce montant servira notamment à soutenir les efforts de l’Agence du revenu du Canada visant à améliorer l’équité du système fiscal et à faire en sorte que tous les contribuables paient leur juste part.

Tout récemment, les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé un investissement de 57,5 millions $ dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent qui a pour objectif de conserver et mettre en valeur ce majestueux cours d’eau. Le partenariat permettra la réalisation de 38 projets s’articulant autour de trois objectifs : préserver la biodiversité, garantir la pérennité de ses usages et à assurer la qualité de son eau.

Celle-ci tient à rappeler que son gouvernement a réservé une somme de 350 millions $ pour soutenir les producteurs et transformateurs laitiers dans l’éventualité de l’entrée en vigueur de l’Accord économique entre le Canada et l’Union européenne. D’une part, 250 millions $ seront débloqués pour aider les producteurs à moderniser leur équipement, d’autre part, 100 millions $ seront disponibles pour permettre aux transformateurs de mettre à niveau leurs infrastructures.

« Nous faisons des investissements stratégiques pour rendre le secteur concurrentiel à l’intérieur d’un solide système de gestion de l’offre. »