Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Menu

Brenda Shanahan nommée au Comité sur la sécurité nationale

La députée fédérale de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan, est ravie de confirmer sa nomination spéciale sur le nouveau Comité des parlementaires sur la sécurité nationale et le renseignement.

Annoncé par le premier ministre Justin Trudeau en novembre dernier, ce comité hautement confidentiel, formé de 11 députés et sénateurs, aura le pouvoir d’examiner les activités menées en lien avec la sécurité nationale et le renseignement à travers le gouvernement du Canada. Cela comprend notamment les activités du Service canadien du renseignement de sécurité, du Centre de la sécurité des télécommunications, de la Gendarmerie royale du Canada et de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Le mandat du comité lui permettra de procéder à un examen d’une profondeur sans précédent et contribuera à la reddition de comptes du gouvernement. Le comité présentera au premier ministre des rapports annuels de ses examens qui seront aussi déposés dans les deux chambres du Parlement. En raison de la nature confidentielle des activités du comité, celui-ci est appuyé par un secrétariat indépendant.

Mission d’importance capitale

« J’ai été heureuse de servir sur les Comités permanents des comptes publics et des opérations gouvernementales au cours des deux dernières années. J’ai maintenant l’honneur de mettre mon esprit analytique à contribution à la table de ce comité qui revêt une très grande importance pour la sécurité de notre pays. », partage Brenda Shanahan.

« La création d’un comité fort, multipartite, chargé de rendre des comptes et constitué de parlementaires dévoués, nous aidera à veiller à ce que les organismes chargés de notre sécurité nationale assurent la sécurité des Canadiens, tout en protégeant nos valeurs, nos droits et nos libertés. », affirme le premier ministre Justin Trudeau. « Ce groupe indépendant contribuera à renforcer la reddition des comptes en ce qui concerne nos travaux en matière de sécurité nationale et de renseignement. »