Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Menu

Un budget à la hauteur des attentes de Châteauguay-Lacolle

Châteauguay, le 24 mars 2017 Toujours dans l’esprit d’assurer la croissance de la classe moyenne et de maximiser les chances de réussite pour tous les Canadiens, le budget fédéral 2017 mise sur des investissements judicieux dans des secteurs clés tels que la formation, l’innovation et les infrastructures, fait valoir la députée Brenda Shanahan. Celle-ci se réjouit aussi que plusieurs mesures budgétaires répondent directement aux besoins des citoyens et des entreprises de Châteauguay-Lacolle.

Au plan touristique d’abord, le budget 2017 rendra permanent à compter de 2018 le financement annuel de 37,5 millions $ qui avait été octroyé à Destination Canada, l’organisation de commercialisation du tourisme du Canada. L’objectif de cette mesure est d’attirer un plus grand nombre de visiteurs internationaux. « Notre proximité avec les États-Unis est un atout important pour attirer des touristes américains, alors que le taux de change est avantageux pour ceux-ci. Nous possédons d’ailleurs une multitude d’attraits, notamment le Circuit du Paysan qui serpente une partie de notre région et qui génère une activité économique substantielle pour nos entreprises. », souligne Brenda Shanahan.

Agriculture, travailleurs étrangers et environnement

Pour faire suite aux investissements de près de 142 millions $ dans la recherche agricole annoncés l’an dernier, le budget 2017 ajoute 70 millions $ sur six ans pour appuyer la science axée sur les découvertes en agriculture. De plus, les entreprises agroalimentaires auront accès à du financement tiré du Fonds stratégique pour l’innovation afin de maximiser leur potentiel de croissance.

On prévoit également un investissement de 280 millions $ sur cinq ans pour soutenir le Programme des travailleurs étrangers temporaires ainsi que le Programme de mobilité internationale afin de faciliter l’accès à la main-d’œuvre agricole et l’embauche de travailleurs qualifiés.

Du financement sera aussi offert pour encourager les producteurs agricoles à recourir davantage aux technologies vertes par l’entremise du Programme de croissance propre dans les ressources naturelles. « L’un des principaux atouts de Châteauguay-Lacolle est la force de son secteur agricole puisque la circonscription figure comme la première région en importance au Québec pour l’industrie maraichère. Ces mesures pourront ainsi contribuer à accroitre la vitalité de notre économie rurale. », affirme-t-elle.

D’autre part, près de 44 millions $ sur cinq ans seront octroyés à Pêches et Océans Canada pour élargir ses programmes relatifs aux espèces aquatiques envahissantes, permettant ainsi de mieux protéger le fleuve St-Laurent et les cours d’eau environnants comme la rivière Châteauguay.

Soutien aux jeunes et aux vulnérables

Le budget 2017 offre par ailleurs des avantages pour les étudiants et les apprenants permanents. Par exemple, une somme de 221 millions $ sur cinq ans sera destinée à la création annuelle de 10 000 placements d’apprentissage intégré au travail pour les étudiants postsecondaires et les diplômés. Ceci sera rendu possible par l’intermédiaire de l’organisme Mictas, un organisme qui établit des partenariats entre l’industrie et les établissements d’enseignement. « Cette initiative sera bénéfique pour notre circonscription qui ne possède pas de cégep ni d’université. En rencontrant divers intervenants, j’ai en effet pu constater que ce type de formation pratique est un besoin pour notre région. », fait-elle remarquer.

Par ailleurs, 886 millions $ sur cinq ans serviront à assouplir les prestations pour les aidants naturels, ainsi que les prestations parentales et de maternité de l’assurance-emploi (AE). La marge de manœuvre offerte dans le régime d’AE sera aussi élargie grâce à un investissement de 132 millions $ sur quatre ans qui permettra à plus de chômeurs de suivre une formation autofinancée, tout en demeurant admissible aux prestations d’AE.

Fait intéressant, le tout nouveau Crédit canadien unique pour les aidants naturels viendra simplifier le régime d’allégement fiscal en remplaçant trois crédits d’impôt pour les aidants naturels. Celui-ci fournira un meilleur soutien à ceux qui en ont le plus besoin et offrira un allègement fiscal total de 310 millions $ jusqu’en 2022.

Enfin, toujours dans le but d’aider les plus vulnérables, le budget 2017 prévoit un investissement de 13 millions $ sur cinq ans pour créer un nouveau programme qui encouragera les fournisseurs Internet à offrir des forfaits résidentiels à un coût raisonnable pour les familles à faible revenu.

Équité et inclusion

Afin de palier à l’inégalité des revenus, le gouvernement du Canada prend des mesures pour veiller à ce que le régime fiscal soit équitable pour tous les Canadiens. À cette fin, 524 millions $ seront versés à l’Agence du Revenu du Canada pour améliorer la lutte à l’évasion fiscale. Des démarches seront également prises afin d’éliminer les échappatoires et les mesures fiscales qui engendrent des avantages pour certains contribuables aux dépens des autres.

« Plusieurs signes encourageants démontrent que le plan de notre gouvernement fonctionne pour l’économie canadienne et les travailleurs. Par exemple, quelque 250 000 emplois ont été créés au cours des sept derniers mois et le taux de chômage est passé de 7,1 % à 6,6 %. », conclut la députée.