Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Brenda Shanahan

Votre députée de


Châteauguay-Lacolle

Menu

Brenda Shanahan assume de nouvelles fonctions parlementaires

La députée Brenda Shanahan demeurera toujours aussi impliquée à Ottawa au cours de son deuxième mandat, alors qu’elle cumule encore plusieurs fonctions auprès de divers comités, caucus et associations.

Brenda Shanahan a à nouveau été sélectionnée par le premier ministre Justin Trudeau pour siéger au Comité sur la sécurité nationale et le renseignement. Ce comité hautement confidentiel veille à ce que les organismes de sécurité et du renseignement assurent la sécurité de la population et que le gouvernement puisse réagir aux menaces changeantes. Il examine notamment les activités du Service canadien du renseignement de sécurité, du Centre de la sécurité des télécommunications, de la GRC et de l’Agence des services frontaliers.

« Assurer la sécurité des Canadiens est la priorité absolue de notre gouvernement. », commente la députée de Châteauguay-Lacolle. « Ce comité a justement été mis en place pour assurer notre sécurité nationale et protéger notre démocratie, nos droits et nos libertés. C’est un honneur pour moi de continuer d’accomplir ce travail. »

Brenda Shanahan a également été nommée vice-présidente du Comité de l’accès à l’information, de la protection des renseignements personnels et de l’éthique. Ce comité a pour mandat d’étudier les questions relatives aux commissariats à la vie privée, aux conflits d’intérêts et à l’éthique, au lobbying et à l’information.

« À l’heure où la protection des renseignements personnels devient une préoccupation de plus en plus importante, je suis enthousiaste à l’idée de trouver des solutions pour améliorer le sentiment de sécurité des citoyens et maintenir leur confiance à l’égard de nos institutions. », partage-t-elle.

Brenda Shanahan est par ailleurs trésorière du Caucus libéral de femmes et du Caucus libéral rural. En tant que membre des deux comités exécutifs, elle se fait un devoir d’approfondir les échanges des députés et d’apporter la perspective du Québec. Le Caucus des femmes compte une soixantaine de membres et le Caucus rural en compte une quarantaine.

À l’international

La députée fait enfin partie des comités exécutifs de la Section canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth et du Groupe canadien de l’Union interparlementaire.

D’une part, elle jouera un rôle de premier plan dans les échanges entre les 53 États membres du Commonwealth et l’étude de leurs institutions parlementaires. D’autre part, elle participera activement au dialogue mondial sur des questions telles que la paix, le développement et les droits de l’homme.